Stage cross avril 2022

Gentil Organisateur: Jean-Claude Labiche

Camp de base : camping Tillet à Marlens (très bien, à recommander)

Encadrement : Nicolas Rovira – Paragliding Training (Passy)

Protagonistes : Jean-Philippe, Didier, Lucas, Pierre, Olivier, J-C., Alain

Navetteuses : Sophie et Virginie

Jeudi 28 avril

Rendez-vous à 8h30 pour un accueil / briefing, Nicolas au vue des conditions météo nous propose un déco de Meruz.

Décollage en fin de matinée, extraction difficile sur les faces « Est » des Aravis, puis direction la montagne de Cons, ensuite nous rejoignons la face Est des Bauges: col de Tamié puis Dent d’Arclusaz, Montlambert, Mont Pelat, une petite branche au sud vers la Pointe de la Galoppaz, avant de se refaire sur le Colombier. Ensuite on passe par le Mont Julioz pour rejoindre le Roc des Bœufs, de là, traversée du lac. Les brises étant très inhospitalières, on va se poser à Doussard (sauf Lucas qui va se poser à Marlens et JP à Talloires).

Bilan 1 : une belle journée avec des plafonds hauts (3200m), mais un vent de Nord Ouest soutenu

Vendredi 29 avril

Nicolas nous propose d’aller à Bourg Saint Maurice pour un décollage du Fort de la Plate à 1900m

Extraction difficile, mais ensuite des plafonds à plus de 2900m. on part au Nord à travers le Beaufortain c’est magnifique on laisse le lac de Roselend, montagne de l’Outray et direction col des Saisies, nous sommes souvent sous le vent de la brise et c’est assez rock and roll on file au nord et on arrive à se refaire sur la montagne de Croise Baulet puis on arrive sur les Aravis et l’objectif est de rejoindre le col des Aravis pour basculer sur Annecy ou Marlens. Les fortes brises en ont décidé autrement. Malgré un bel acharnement il n’y a que Jean-Philippe qui en forçant le passage du col des Aravis pourra se refaire coté la Clusaz et rentrer à Marlens. Les autres seront contraints d’aller se poser à Praz sur Arly et Megève.

Bilan 2: Journée bien tonique et mouvementée dans sa 2ème partie – Sauvage & Magnifique

Samedi 30 avril

Nicolas nous propose de partir de la Forclaz avec la possibilité de nous faire pousser par le vent de Nord. Il y a une forte probabilité d’orage et le but est de voler autant que possible en évitant les monstres.

Après 2000/2200m au Lanfonnet on traverse le lac pour rejoindre le Roc des Bœufs. La raccroche est aisée puis par le Julioz direction Ecole et la Dent d’Arclusaz. Les thermiques sont très puissants (+6). Avec des plafs à 2700m, Col du Frêne, Mont Pelat, Montlambert, sous le vent de la brise de Chambéry, extrêmement forte, la plupart sont obligés de se poser à Montlambert. Malgré le vent de Nord, personne en vol sur Montlambert : chercher l’erreur ! Nicolas et Lucas essaieront de poursuivre mais en vain et vont poser vers Frontenex. Bien nous en a pris car un quart d’heure plus tard c’est l’orage dans toute sa splendeur.

Bilan 3: Journée limite à cause du vent – Très bonne exploitation de la fenêtre de vol

Dimanche 1er mai

Direction Passy pour un vol depuis Plaine Joux (en espérant rester à l’abri du Nord)

Après une extraction pas facile type escalier … direction l’Aiguille de Varan, le plafond 2200 n’est pas très haut et il y a de gros nuages, Nicolas propose d’aller faire un tour du coté de Chamonix jusqu’à l’aiguillette des Houches. Mais contré par un Nord Est soutenu, demi-tour et retour vers plaine Joux (laborieux pour certains…) on refait le plafond en bordure des nuages à Dent de Varan avec le grésil comme invité surprise à 2200, direction les Aravis mais très vite, demi-tour et retour Varan (cause manque de hauteur), puis direction le Prarion, puis Vorassay, l’arête du Mont Joly marquera la fin du vol pour certains qui iront face à la brise se poser à l’atterro Batistock à Passy : que le Mont-Blanc et ses glaciers sont grandioses. Nicolas, Jean-Philippe et Lucas continueront jusqu’aux Saisies, en passant par l’Aiguille Croche, tout en se faufilant entre les cumulus parfois un peu sombres. Après avoir rejoint la zone du déco de Méruz et au vue d’une brise très puissante, décision est prise de ne pas forcer le verrou de Marlens et de poser tranquille dans les fleurs à Marthod (l’attérro de Ugine).

Au final environ 4 heures de vol chaque jour, avec des conditions de vol éprouvantes et parfois difficilement déchiffrables !…mais le plaisir fut intense.

Mais le grand intérêt de ce genre de stage est bien sûr d’apprendre un peu plus à déchiffrer la vie de la masse d’air complexifiée ces 4 journées par du vent météo marqué, un bouillonnement toujours présent, un peu d’orage et la présence générale de brises très fortes. La clé de tout est le placement.

C’est là que notre guide en vol, Nico Rovira a su nous ouvrir un peu l’esprit sur l’observation des conditions, l’analyse de l’environnement et le regard sur nous-même … et cela avant le vol, au sommet du premier thermique et ensuite à chaque point clé de notre cheminement. La méthode résumée par le 3X3 à garder en tête. Il a apprécié d’avoir un groupe homogène en niveau de pratique et nous invite à optimiser l’effet de groupe en optimisant le regroupement vers ceux qui trouvent une meilleue ascendance.

Avant le vol Nico est très à notre écoute pour comprendre dans l’instant les intérrogations de chacun, en vol sa présence est constante avec conseil et bienveillance. C’est au sol, au débriefing que l’on comprend beaucoup mieux ce qui s’est passé avec l’outil TECAP … (Timing au déco, Etat d’esprist, Conditions, Adaptation, Olaisir) et ce qui peut être amélioré par chacun à son niveau. Le match est refait autour d’une bière salutaire avec force de détails à chaque point clé et pour chacun. Rien ne lui échappe, on repart avec encore plus d’envie de progresser en sécurité et pour le plaisir !

Un Grand merci à Nicolas qui a su malgré des conditions météo peu évidentes nous déplacer sur des sites volables … pour notre niveau 3.

Vivement la suite !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s